Depuis des années les enseignes de bricolage demandent aux autorités de légiférer sur les autorisations d’ouverture le dimanche. Personnellement, en tant que bricoleur assidu, un jour de plus pour faire ses emplettes pendant le weekend ne serait pas pour me déplaire…

Contrairement aux enseignes de jardinage ou d’ameublement (Ikéa, Conforama, Truffaut…) qui sont autorisées depuis plus de 15 ans à recevoir les clients le jour du repos dominical, les magasins de bricolage ne bénéficient toujours pas de cette autorisation. Certains ont tenté de s’opposer à la loi et sont même allés jusqu’à risquer l’amende en bravant la loi.

Le marché du bricolage représente au total 22 milliards d'euros de chiffre d'affaires et les dépenses annuelles par ménage sont estimées à plus de 786 euros par an. On comprend donc naturellement l’intérêt de ces enseignes à ouvrir le dimanche !

Affaire à suivre !