C’est une bonne question n’est-ce pas ?! Moi je suis persuadé qu’il n’y a pas un, mais bien plusieurs intérêts à récupérer l’eau de pluie. La piscine, l’arrosage sont autant de source de dépenses en eau et je souhaiterai pouvoir réutiliser l’eau de pluie de manière intelligente. Je ne souhaite pas investir du temps et de l’argent dans la construction d’un système complexe de récupération de l’eau de pluie. Ce que je souhaite c’est installer dans un coin du jardin, à l’abri des regards, une cuve à eau associée à un collecteur qui me servira à stocker l’eau et ainsi disposer en permanence d’une réserve d’eau disponible. L’eau de pluie est de l’eau douce, non calcaire, est donc préférable pour l’arrosage des plantes et du jardin.

Le gain pour moi est évident, à la fois écologique et économique, mais il l’est aussi pour la planète : récupérer l'eau de pluie évite d'avoir à en puiser dans le réseau de la ville, cela participe à la préservation des ressources naturelles, et évite à la terre d’être trop gorgée en eau, ce qui préserve les nappes phréatiques !

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de cuve à eau : en bois ou en polyéthylène, rondes, rectangulaires, en forme de jarre ou de rocher, avec des capacités allant de 200 à 800 litres. On estime qu’une cuve de 500 L correspond largement à l’arrosage d’un jardin potager de 50 m².

CUVE2-199x300Petite astuce : Pour camoufler un récupérateur inesthétique, plantez des grimpantes à proximité (bignone, chèvrefeuille, clématite) qui le recouvrira.